Le média des décideurs

Newsletter

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
16.05.24

FoodChéri : une cantine engagée au service d’un avenir durable

       Depuis 2015, FoodChéri allie plaisir gastronomique et responsabilité sociétale. Caroline Vignaud, directrice Food & RSE de l’entreprise, met en avant cette démarche éthique au cœur d'une cuisine savoureuse et respectueuse de l'environnement.

Qu’est-ce qui a conduit FoodChéri à créer un poste de directrice Food & RSE ?

FoodChéri, en tant que pionnière dans le domaine de la restauration d’entreprise éthique, a créé le poste de directrice Food & RSE dans le cadre de son engagement continu envers la durabilité et la responsabilité sociale. Mon arrivée dans l’entreprise, après avoir dirigé mon propre restaurant engagé sur le plan environnemental, a été le résultat de cette vision partagée. En tant que directrice Food & RSE à présent (après avoir débuté il y a 8 ans en tant que cheffe R&D), je supervise toutes nos activités culinaires, veillant à ce qu’elles suivent une approche responsable et éthique, et suis également garante de la mise en œuvre des engagements de l’entreprise, sur les plans environnementaux et sociétaux.

Quels sont les fondements de l’identité de FoodChéri ?

FoodChéri se démarque par son engagement à nourrir la population urbaine et les entreprises de manière satisfaisante et à des tarifs attractifs et justes. Fondée sur les critères des consommateurs contemporains (qualité gustative, nutritionnelle et abordabilité), notre entreprise repose sur trois piliers essentiels : la qualité des plats, l’attractivité de nos prix (moins de 10 euros, une expérience digitale fluide, une offre de solutions de restauration modernes et flexibles pour les entreprises de toute taille à Paris et en Île de France. Nos recettes, renouvelées quotidiennement par nos chefs, garantissent une diversité constante. Nous sommes fiers de proposer une carte variée, saine et durable, avec 15 plats, 6 entrées et 8 desserts, tous faits maison, pour satisfaire les attentes les plus exigeantes de nos consommateurs (1 000 entreprises clientes, à Paris.

Quels sont les principaux critères sur lesquels repose l’approvisionnement de FoodChéri ?

Notre approche d’approvisionnement repose sur trois grands critères : le mode de production vertueux souvent caractérisé par un label, l’origine des produits et le principe de circuit court, c’est à dire le fait d’acheter en direct ou avec un intermédiaire au maximum, ce qui garantit une chaine de valeurs raccourcie. Nous privilégions des produits labellisés, notamment ceux issus de l’agriculture biologique, et favorisons les produits d’origine française. En réduisant les intermédiaires et en privilégiant le circuit court, nous limitons notre empreinte écologique tout en soutenant les producteurs locaux et nationaux. Tout notre processus de production se déroule à Sucy-en-Brie, dans le 94.

Quelles initiatives sont mises en place pour sensibiliser vos clients aux enjeux RSE ?

Chez FoodChéri, la sensibilisation des clients aux enjeux RSE est au cœur de notre démarche. Nous avons intégré des outils tels que le Nutri-score et l’Eco-score dans notre communication afin d’aider nos clients à faire des choix alimentaires éclairés. Nous organisons tout au long de l’année des évènements culinaires qui nous permettent de faire de la pédagogie auprès de nos clients, comme par exemple le lancement du fameux yaourt Mi-Mi, dessert mi-animal, mi-végétal. Nous avons également écrit un livre de recettes savoureuses et engagées, Et si on mangeait mieux demain.

Quels sont vos projets à court et moyen terme en matière d’engagement RSE ?

Nous avons adhéré à une charte portée par l’OFB (Office français de la biodiversité), ouvrant ainsi la voie à la création d’une politique environnementale basée sur 2 pilliers : le climat évidemment mais également la biodiversité. De plus, nous déployons des contenants réemployables de façon à être 100% en réemploi en 2030 chez tous nos clients. En parallèle, nous mettons l’accent sur la formation, le développement ainsi que le bien-être de nos collaborateurs. En ce qui concerne notre offre culinaire, nous prévoyons d’augmenter le nombre de plats végétariens à notre carte, avec pour objectif d’atteindre 65% d’ici 2030. Ces initiatives visent à répondre aux attentes de nos clients tout en contribuant à la réduction de notre impact environnemental.

Autres articles

De la maroquinerie aux articles de classement : l’odyssée familiale de Viquel

Depuis ses débuts dans un atelier parisien de maroquinerie en 1949, Viquel a parcouru un long chemin, passant de l’invention du protège-cahier en PVC à la fabrication d’articles scolaires et de bureau innovants. Aujourd’hui, alors qu’elle célèbre ses 75 ans, l’entreprise reste fidèle à ses racines tout en embrassant l’avenir, grâce à une combinaison unique de tradition artisanale, d’innovation constante et de fort engagement envers le « Fabriqué en France ». Rencontre avec Vanessa Viquel, directrice générale de l’entreprise.

Lire l'article

Predilife : la santé au cœur de la politique RH des entreprises grâce à la médecine prédictive

Créée en 2004, Predilife est une société pionnière dans la conception et le développement de tests de prédiction destinés à prévenir les principales pathologies. Prévenir plutôt que guérir grâce à l’intelligence artificielle et au Big Data, c’est le parti-pris de cette entreprise qui œuvre pour que la médecine prédictive soit accessible à tous, notamment par le biais des entreprises. Rencontre avec son fondateur, Stéphane Ragusa.

Lire l'article