Le média des décideurs

Newsletter

25.07.23

Koussée Vaneecke : accompagner les champions tech de demain avec EuraTechnologies 

       Née d’un père tchadien et d’une mère russo-ukrainienne, Koussée Vaneecke grandit à Moscou puis au Tchad avant de rejoindre la France en 1990 à la suite d’un coup d’État. Après des études de marketing et contrôle de gestion à l’ESCP, elle réalise la première partie de sa carrière chez Danone puis Pernod Ricard, en tant que chef de produit, avant de lancer sa start-up SolutionAppart. Imprégnée d’une forte culture entrepreneuriale, elle préside désormais EuraTechnologies, l'un des plus grands incubateurs et accélérateurs de startups européens. Rencontre.

Koussée Vaneecke s’est tournée vers des projets d’avant-garde dès ses premières expériences professionnelles. Elle a par exemple lancé un des premiers sites web du groupe Danone et a déployé les premières briques de la stratégie digitale de Pernod Ricard avant l’heure. Ces sujets, plus innovants, sont souvent ouverts à un état d’esprit différent. Koussée Vaneecke l’affirme, « Je suis convaincue que la récompense du risque est la plus forte, c’est une belle voie de réalisation de soi, on a peu de chance d’en ressortir perdant. ».

Âgée d’une trentaine d’années, animée par une envie de changement, elle décide de se lancer dans l’entrepreneuriat avec SolutionAppart, une start-up qui met en intermédiation particuliers et architectes d’intérieur via une plateforme web. Elle qui s’était spécialisée dans le marketing, a pu se décentrer de son métier : « En montant ma start-up j’ai mieux compris les relations entre tous les différents métiers et la manière de s’inscrire dans un collectif. », souligne-t-elle.

Un changement de posture

Cette aventure chez SolutionAppart dure trois ans et change sa manière d’appréhender la vie professionnelle, en particulier, celle de salariée. Au lieu de réfléchir à ce qu’une entreprise peut lui apporter, Koussée Vaneecke inverse la posture et préfère imaginer ce qu’elle-même peut apporter à l’entreprise. Le résultat ? Elle se voit confier des postes de direction chez Webhelp, Comexposium et aujourd’hui EuraTechnologies où elle entre d’abord comme directrice générale puis devient, en octobre 2022, Présidente du Directoire de l’incubateur européen.

« L’univers des start-ups est marqué par des ambitions tournées vers l’international », explique Koussée Vaneecke, c’est cette ouverture sur le monde qui va la convaincre de rejoindre EuraTechnologies.

Fondé par Pierre de Saintignon et Raouti Chehi, EuraTechnologies a mis en place un partenariat avec le centre de formation professionnelle de Stanford. Une collaboration unique en France qui a déjà vu passer près de 500 alumni.

Accompagner les porteurs de projet

Incubateur majeur en Europe, EuraTechnologies accompagne chaque année 200 projets de start-ups avec pour mission de faire émerger les futurs leaders européens qui auront un impact positif et durable en termes d’emploi.

Pour accompagner ces porteurs de projet, l’incubateur offre d’abord, dans un Bootcamp de trois mois, un syllabus des basiques de l’entrepreneuriat qui aborde notamment les étapes clés du juridique et la construction du business plan. Après cette mise sous tension, les candidats sélectionnés sont suivis par des managers qui les coachent, par exemple sur la partie commerciale et la levée de fonds. « Nous leur donnons toutes les clés en main pour réussir et éviter les écueils les plus classiques de l’entreprenariat », précise Koussée Vaneecke.

EuraTechnologies a fait ses preuves : 85% des start-ups passées par leurs programmes survivent sur le long terme. Entrepreneure dans l’âme, Koussée Vaneecke poursuit le renforcement de son service d’accompagnement, consciente du potentiel des start-ups.

Son credo ? « Tomber amoureux du problème, pas de la solution, être vigilant au temps et interagir avec des acteurs du secteur ». Koussée Vaneecke désire accentuer la dimension tech des projets accompagnés, un secteur d’avenir à l’échelle européenne, et créer plus de ponts entre les ETI et les grands groupes à ce sujet. L’incubateur est aussi un des plus grands sites d’innovation de la cybersécurité en Europe avec 3 000 m2, l’acquisition d’un équipement de sécurité de pointe très onéreux nommé cyber range a d’ailleurs récemment été finalisée.

Autres articles

Gabrielle Légeret : replacer l’intelligence manuelle au cœur du projet de société avec l’association « De l’or dans les mains »

Dans un monde de plus en plus axé sur la technologie et le digital, les métiers manuels semblent être perçus comme vieillissants et peu attractifs. Pourtant, Gabrielle Légeret, fondatrice de l’association De l’or dans les mains, en est convaincue : l’artisanat incarne une richesse de savoir-faire qu’il faut diffuser aux jeunes générations. Rencontre.

Lire l'article

Ruben Petri : lutter contre l’isolement des parents solos avec Commune

En France, plus de 2 millions de familles sont monoparentales*. Pour ces familles (des femmes seules avec enfants, dans 82% des cas), l’accès au logement est une gageure. C’est pour s’élever contre ce triste constat que Ruben Petri et Tara Heuzé-Sarmini ont créé Commune en 2021 : le tout premier coliving au monde dédié uniquement aux familles monoparentales. Rencontre.

Lire l'article