Le média des décideurs

Newsletter

19.10.22

Pauline Ebel : simplifier la vie des consommateurs responsables

       Gagner du temps en effectuant des achats plus respectueux de l'environnement : tel a été l’objectif de Pauline Ebel à l’heure de créer En Mieux, une marketplace où les consommateurs peuvent dénicher divers produits français, bio, sains et écoresponsables.

Mère de deux enfants, Pauline Ebel, jusqu’alors responsable e-commerce au sein d’une multinationale française, souhaite repenser son mode de consommation quotidien. Son objectif ? Offrir le meilleur aux siens en satisfaisant leurs besoins de manière plus saine et responsable, le tout de manière intelligible. 

La création d’un nouveau circuit de distribution davantage sélectif lui apparaît alors comme nécessaire. « C’est ainsi qu’est née En mieux le 22 avril 2022 – une date non-anodine, puisqu’il s’agit de la journée de la Terre ! En-mieux.fr est une marketplace qui aide les consommateurs à trouver plus facilement des produits plus sains et plus écoresponsables pour leur quotidien (aliments, vêtements, cosmétiques, produits d’entretien…) sans qu’ils n’aient à lire les étiquettes ou à décrypter chaque ingrédient, puisque ce travail est réalisé en amont », indique la fondatrice.  

Toutes les marques alimentaires sélectionnées sont françaises et produisent en France. Avant de mettre en lumière une marque au sein de son site de revente, Pauline Ebel et son équipe passent en effet chaque détail au peigne fin. « Composition, provenance, emballage, empreinte écologique : chaque produit est minutieusement analysé avant d’être proposé sur en-mieux.fr, afin de garantir le meilleur au consommateur dans le respect de leur santé et de la planète » poursuit l’experte. 

« Composition, provenance, emballage, empreinte écologique : chaque produit est minutieusement analysé avant d’être proposé sur en-mieux.fr, afin de garantir le meilleur au consommateur dans le respect de leur santé et de la planète. »

Garantir des produits qualitatifs et écoresponsables en s’appuyant sur des labels

Pour mener à bien cette mission d’analyse, En Mieux s’est notamment associé à Siga : le seul indice scientifique à évaluer le degré de transformation des produits alimentaires, le risque des additifs ainsi que les seuils nutritionnels (comme le taux de sel, de sucres ou de matières grasses d’un aliment). « L’échelle de notation de notre partenaire oscille de 1 (produit non transformé) à 7 (produit le plus transformé). Sur notre marketplace, nous nous engageons à ne proposer que des produits alimentaires notés de 1 à 6 (Ecocert) » détaille Pauline Ebel. De plus, une attention particulière est prêtée à la manière dont chaque produit est emballé, afin de prendre en compte la démarche globale des marques.

Concernant la sélection des produits cosmétiques, Pauline Ebel privilégie des petites marques, pas nécessairement bio. L’attention est de mise sur le pourcentage d’actifs naturels contenus dans chaque produit, et une fois de plus, sur la nature des emballages.

« Quant à nos articles textiles mono-matière (notamment 100 % coton), ces derniers sont certifiés par le label GOTS (Global Organic Textile Standard), qui garantit un mode de production écologique et socialement responsable. Nous prenons également en compte le lieu de fabrication de chaque article afin d’évaluer leur impact carbone. Nous nous assurons enfin qu’ils ont été conçus dans le respect des droits humains » conclut la fondatrice de la plateforme, qui enregistre déjà plus de 141 partenaires ainsi que 2 500 références dans sa marketplace. En 2023, un pop-store devrait d’ailleurs voir le jour à Bordeaux.

Si les injonctions au mieux consommer sont fréquentes, les freins restent encore nombreux. En Mieux permet de s’affranchir de certains d’entre eux, au service de tous en alliant, comme souvent, numérique et impact.

Autres articles

Gabrielle Légeret : replacer l’intelligence manuelle au cœur du projet de société avec l’association « De l’or dans les mains »

Dans un monde de plus en plus axé sur la technologie et le digital, les métiers manuels semblent être perçus comme vieillissants et peu attractifs. Pourtant, Gabrielle Légeret, fondatrice de l’association De l’or dans les mains, en est convaincue : l’artisanat incarne une richesse de savoir-faire qu’il faut diffuser aux jeunes générations. Rencontre.

Lire l'article

Ruben Petri : lutter contre l’isolement des parents solos avec Commune

En France, plus de 2 millions de familles sont monoparentales*. Pour ces familles (des femmes seules avec enfants, dans 82% des cas), l’accès au logement est une gageure. C’est pour s’élever contre ce triste constat que Ruben Petri et Tara Heuzé-Sarmini ont créé Commune en 2021 : le tout premier coliving au monde dédié uniquement aux familles monoparentales. Rencontre.

Lire l'article