Le média des décideurs

07.03.22

Moussa Camara, promouvoir l’entrepreneuriat dans les quartiers populaires

       Sensibiliser et former les jeunes des quartiers populaires à l’entrepreneuriat. Tel est l’objectif que poursuit Moussa Camara depuis 2015 avec son association, les Déterminés.

L’entrepreneuriat aux tripes

Tout jeune, Moussa Camara en avait déjà la certitude : un jour il deviendrait entrepreneur. Au sortir de ses études, il se lance en créant une entreprise dans le secteur des télécoms. Il est confronté à des obstacles, des difficultés. Peu importe. Il tente. Il apprend. Surtout, il persévère. Et rapidement il acquiert la conviction suivante : tout entrepreneur, quel que soit son projet, a besoin d’un accompagnement. Le second déclic intervient lors d’un séjour de trois mois à Washington. Des chefs d’entreprises engagés le sensibilisent à l’entrepreneuriat social. « J’ai alors pris conscience que l’économie devait être au service du social », admet-il.

L’humain avant le projet

Désireux de partager son savoir et son expérience, Moussa Camara décide de fonder les Déterminés en 2015. Une association qui a pour ambition d’aider les habitants des quartiers populaires à créer leur entreprise. Moussa Camara, qui a grandi à Cergy Pontoise, œuvre ainsi au développement économique des territoires éloignés des bassins d’emploi.

Pour rejoindre les Déterminés, les diplômes importent peu. Seule compte la motivation. Avant de pouvoir suivre la formation, les candidats doivent passer par une phase de sélection. Moussa Camara tient à préciser qu’elle est avant tout « fondée sur l’humain ».  Le parti pris des Déterminés est clair : « ce sont des hommes et des femmes qui portent un projet entrepreneurial, pas l’inverse ».

Transmettre et voir grandir

Moussa Camara décrit, non sans passion et fierté, le déclic qui se produit chez les entrepreneurs qu’il encadre. En général, la mue a lieu au bout de quelques semaines. Grâce à des ateliers participatifs, les intéressés prennent conscience qu’ils ont des capacités, du talent, de la créativité. Peu à peu, ils gagnent en assurance. Posture entrepreneuriale, comptabilité, développement commercial, etc. La formation, d’une durée de six mois, leur fournit les outils nécessaires pour renforcer leurs compétences et défendre leur projet. Grâce à elle, leur sentiment d’illégitimité finit par disparaitre.

Au fil des années, cette association est devenue incontournable dans le paysage de l’entrepreneuriat inclusif. Entre 75 et 80 % des entrepreneurs formés par les Déterminés finissent par créer leur entreprise ou la développer. 40 % d’entre eux sont à la tête d’entreprises composées de deux à vingt salariés. Pas moins de 64 % des personnes passées par les Déterminés sont des femmes.

L’envie d’entreprendre ne se dément pas dans notre pays. Avec la crise sanitaire, les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer. « Nous sommes au cœur du sujet », se félicite le fondateur des Déterminés. L’association a donc de beaux jours devant elle…

Autres articles

Burger Theory, changer ses habitudes, pour se réinventer

Un déclic, un changement de mode de vie peut parfois donner naissance à une nouvelle vie. C’est en arrêtant de manger de la viande que Julia et Tom Couture ont trouvé l’idée qui leur permettrait de se réinventer : ouvrir un restaurant de burger végan. Trois ans après sa création, Theory (ex-Burger Theory) ne cesse de convaincre de nouveaux adeptes.

Lire l'article

Un nouveau modèle bancaire pour construire un monde souhaitable

À 27 ans, Maud Caillaux fait partie de cette génération consciente et alarmée par les enjeux posés par le dérèglement climatique. Éveillée, combative et bien déterminée à faire bouger les lignes, elle a cofondé la néobanque verte Green-Got. Avec un objectif en ligne de mire : changer l’impact de notre argent sur le climat en contribuant à des projets durables et d’économie circulaire.

Lire l'article

Clémentine Galey, la voix d’une maternité libérée

Sa voix douce et bienveillante est connue de millions d’auditeurs. En majorité d’auditrices. Celle qui a libéré la parole des femmes sur la grossesse, la maternité, et le post-partum nous séduit d’emblée par son dynamisme, son sourire et son histoire. Portrait de Clémentine Galey, fondatrice de Bliss Stories, le podcast aux 25 millions d’écoutes.

Lire l'article